Immobilier d’entreprise : quelles sont les différences entre labels et certifications ?

Publié le : 23 février 20224 mins de lecture

La prise en compte des enjeux du développement durable par les acteurs immobiliers de l’entreprise s’accompagne de l’adoption de normes, labels et certifications environnementales. Ils garantissent la construction d’un immeuble de bureaux écologiques. Y a-t-il alors une différence entre les certifications et les labels ?

Que faut-il savoir sur la certification des maisons ?

Contrairement aux règlements, la certification garantit une meilleure qualité des bâtiments industriels. Les constructeurs, planificateurs, fiduciaires ou experts en rénovation peuvent avoir besoin d’une certification pour confirmer la qualité de la construction, de la restauration ou de l’exploitation de la maison.

Les professionnels s’efforcent de respecter un cahier des charges créatif appelé  » référentiel « , qui contient les étapes à suivre pour obtenir des résultats conformes. Dans le cadre de leur travail, diverses normes sont contrôlées par un organisme de certification impartial et indépendant. Ces contrôles permettent de vérifier la conformité aux exigences de la certification. Cela représente non seulement une véritable ressource de qualité, mais aussi un enrichissement intéressant pour la revente. L’avantage pour les clients est que la certification n’entraîne pas de coûts supplémentaires. Ce sont les professionnels qui en assument les coûts.

Label : qu’est-ce que c’est ?    

Les labels sont attribués par des organismes qui établissent des normes de qualité pour les procédures. Leur attribution n’est régie par aucune loi. L’acquisition d’un label garantit la qualité dans des domaines précis : performance énergétique, matériaux, etc. Le niveau de performance indiqué sur le label est supérieur à la réglementation. Il est plus performant en termes de qualité de vie, de qualité énergétique et environnementale. En résumé, la labellisation est une démarche volontaire menée par des experts afin de proposer des sites industriels performants et plus écologiques. Il est donc important de connaître la crédibilité des différents labels existants.

La différence entre certification et label en immobilier d’entreprise !

Les labels et certifications garantissent que le niveau de performance et de qualité de la construction et de l’exploitation d’un bâtiment dépasse les normes en vigueur. Leurs objectifs avérés correspondent à sa démarche de développement durable.

La certification, toujours encadrée par la loi, se base sur un règlement établi par l’organisme de certification qui atteste de l’acquisition de techniques agréées.

Quant aux labels, ils sont basés sur la réglementation environnementale en vigueur. Ils offrent un certain niveau de qualité selon les principes énoncés dans les normes élaborées par l’organisme qui développe le label.

Les labels ne sont pas obligatoires, ainsi un bâtiment tertiaire affichant le label montre que le constructeur souhaite réellement construire un bâtiment de qualité et contrôlé. Par conséquent, un même projet immobilier peut recevoir plusieurs labels et certifications.

Plan du site